Dossiers et communiqués

Pour plus d’information sur le désamiantage, la revalorisation des matériaux de chantiers et le traitement des déblais, vous pouvez consulter les différents dossiers ci-dessous :

Amiante, un héritage empoisonné – Article publié dans le mensuel Travail et sécurité, n°723 – décembre 2011 – Lire (PDF, 1,4Mo)

En savoir plus

Auteurs : RAVALLEC C., BONDEELLE A., LEMARIE J., VAUDOUX D.

Description : Si l’exploitation et l’utilisation de l’amiante sont interdites depuis quinze ans en France, ce produit cancérogène fait toujours partie de notre quotidien. Les métiers du second oeuvre dans le BTP et de la maintenance industrielle se retrouvent en première ligne face à ce risque. Quant aux activités de désamiantage, depuis le repérage jusqu’à la gestion des déchets, des marges de progrès sont là aussi possibles.

Exposition à l’amiante dans les travaux d’entretien et de maintenance – Guide prévention – 2010 – Lire (PDF, 2,2 Mo)

En savoir plus

Auteurs : INRS, 80 pages.

Description : Ce guide est destiné à apporter aux professionnels des éléments d’aide à l’évaluation du risque et au choix des protections adaptées en s’appuyant notamment sur les points suivants :
– les types de produits contenant de l’amiante,
– les situations à risques (avec des exemples d’exposition types),
– les techniques de travail visant à réduire l’exposition,
– les protections adaptées à chaque niveau d’exposition.

En quoi la solution REVALECO est dite« développement Durable » ? – document interne – 2010

En savoir plus

A quoi sert et comment fonctionne la machine ?

Elle sert à traiter les déblais de chantiers à la chaux ou aux liants. Pour un même tonnage donné, notre machine émet moins de Gaz à effet de Serre (GES) que l’évacuation vers un centre d’enfouissement ou une décharge de vos déblais, ainsi plus que de traiter vos déblais, vous donnez une seconde vie à vos matériaux tout en ayant une logique développement durable. Son fonctionnement est simple, entièrement automatisée vous avez juste a charger à l’aide d’une pelleteuse la trémie de la machine. Le matériau est alors successivement émotté, trié à l’aide d’un crible à doigt puis acheminé vers le malaxeur, le cœur de la machine où il va être mélangé avec le liant (préalablement pesé) avant d’être évacué.

Quel est le rendement de la machine ?

Comme tous les traitements, le rendement dépend grandement de la qualité du matériau à traiter (cf. document « traitement des matériaux à la chaux »). Nous pouvons ainsi traiter de 500 tonnes à 1200 tonnes de déblais de chantiers par jours.

Où se trouve votre machine ?

Malgré ses dimensions impressionnantes :
– Longueur : 17m
– Largueur : 3m
– Poids : 40 tonnes
– Contenance du silo : 30 tonnes

Cette machine est entièrement indépendante ! Montés sur chenilles pour pouvoir se déplacer sur les chantiers, montée sur ses essieux et attelée à un tracteur la machine peut se déplacer d’un chantier à l’autre en empruntant le réseau routier.

En quoi est-ce une solution « développement Durable » ?
La solution RevalEco EST une solution « Développement Durable » et ce pour deux raisons :

– En traitant et en réutilisant directement vos déblais de chantiers, vous économisez les mises en décharge des matériaux et limitez ainsi l’encombrement des centres d’enfouissements. Vous préservez ainsi les ressources naturelles de la Terre en donnant une seconde vie à vos matériaux.
– Vous réduisez considérablement votre émission de GES de chantier. En effet, là où la mise en CET et des déblais va nécessiter de nombreux déplacements de nombreux camions (évacuation, import de matériaux traités…) et générer des quantités énormes de CO2 et NOX, notre machine traite IN SITU ces même déblais de chantiers, générant évidement lui aussi des GES mais supprimant les allées et venues des camions bennes, réduisant ainsi dans près de 90% des cas vos émissions de moitié !